Vous êtes aidant ?

Le Département vous soutient et vous propose des solutions

En France, entre 8 et 11 millions d'aidants s'occupent d'un proche au quotidien. Nombreux sont ceux qui ne se reconnaissent pas comme tels, considérant leur aide comme un devoir naturel (conjoint, parent, enfant).

Cet investissement peut avoir un impact et entraîner des risques d'épuisement physique et psychologique.

Le Département du Nord s’engage, aux côtés de ses partenaires, à soutenir les aidants grâce à des solutions de prise en charge et des aides.

Être aidant, qu’est-ce que c’est ?

Je suis un aidant si je remplis toutes les conditions suivantes :

  • j’assure une présence régulière et fréquente qui permet le maintien à domicile d’une personne âgée à titre non professionnel
  • j’accomplis des actes ou des activités de la vie quotidienne à titre non professionnel
  • je suis son conjoint, son partenaire PACS (PActe Civil de Solidarité), son concubin, ou tout autre parent ou proche avec qui j’entretiens des liens étroits et stables
Transcription textuelle de cette vidéo sur YouTube (ouvre un nouvel onglet)

Quel aidant êtes-vous ?

Vous vous interrogez sur votre situation ?
Prenez un petit instant pour répondre à ce questionnaire.
Il vous permettra de mieux vous situer pour solliciter éventuellement de l’aide.

Passer le questionnaire

Faites le test

Revenir avant le questionnaire

Quels sont vos droits ?

Vous êtes salarié et vous apportez une aide quotidienne à un proche en perte d'autonomie

Vous ouvrez peut-être droit à l'Allocation Journalière du Proche Aidant (AJPA). L’AJPA est versée par la Caisse d'Allocations Familiales ou la Mutualité Sociale Agricole.

Vous êtes aidant d’une personne bénéficiaire de l’APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie)

Pour vous soulager et vous permettre de prendre du temps pour vous, des aides peuvent être proposées dans le cadre du plan d’aide APA de la personne que vous accompagnez.
Ce soutien peut se formaliser par des heures d’aide à la vie quotidienne prises en charge par un professionnel en faveur de votre aidé. Elles peuvent également prendre la forme d’une aide technique ou d’un aménagement du logement pour vous faciliter la vie et celle de votre proche.

Vous êtes aidant indispensable d’une personne bénéficiaire de l’APA

L’évaluateur médico-social du département qui est intervenu dans le cadre de l’évaluation du droit à la prestation, vous a reconnu comme aidant indispensable. Cette reconnaissance passe par le fait que vous assuriez une présence ou une aide essentielle et irremplaçable au soutien à domicile de votre proche, bénéficiaire de l’APA.

Une aide au répit peut être ajoutée au plan d’aide mensuel de la personne bénéficiaire de l’APA que vous accompagnez :

  • Dans la limite d’un plafond d’environ 500 € par an pour vous permettre de vous absentez (activités de détente, repos, etc.), en faisant prendre en charge votre proche par un professionnel.
  • Dans la limite d’un plafond d’environ 1000 € si vous êtes hospitalisé. Ce plafond est mobilisable pour chaque séjour hospitalier.

Cette aide au répit est prise en charge par le Département dans la limite de ces plafonds définis par la loi. Elle est payée par le département à réception des factures acquittées à envoyer à :

Département du Nord
Direction de l’Autonomie- Service Suivi des prestations APA
51 rue Gustave Delory
59047 LILLE Cedex

Transcription textuelle de cette vidéo sur YouTube (ouvre un nouvel onglet)

Les solutions de répit possibles

En fonction de vos besoins et de vos souhaits et de ceux de la personne que vous aidez, vous pouvez bénéficier de solutions de répit à domicile ou à l’extérieur du domicile.

Les solutions de répit au domicile

Des heures supplémentaires d’intervention à domicile

En plus du plan d’aide mensuel, il est possible de faire appel à un intervenant à domicile, pour mettre en place des heures d’intervention supplémentaires et vous permettre de vous absenter.

Ces heures d'intervention supplémentaires peuvent être réalisés par :

A noter : certains services d’aide et d’accompagnement à domicile proposent des prestations répondant à des besoins plus spécifiques.
C’est le cas des heures de garde itinérante. Une prestation qui répond à une besoin d’aide non prévisible et permet l’intervention, souvent de courte durée, d’un professionnel, mais mobilisable à n’importe quel moment du jour ou de la nuit, en semaine ou en week-end.

Les solutions de répit en établissement

L’accueil de jour

La personne que vous accompagnez peut être accueillie en journée au sein d’un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes). L’accueil de jour s’adresse spécifiquement aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer, d’une maladie apparentée ou d’une autre maladie neurodégénérative et/ou en perte d’autonomie physique. L’accueil de jour propose de nombreuses activités collectives, dont des activités de stimulation cognitive et physique encadrées par une équipe pluridisciplinaire. Retrouver les coordonnées des établissements qui proposent de l’accueil de jour sur https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/annuaire-ehpad-et-comparateur-de-prix-et-restes-a-charge

L’hébergement temporaire

La personne que vous accompagnez peut être accueillie temporairement au sein d’un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) jusqu’à 90 jours par an, à temps complet ou partiel, le week-end ou encore la nuit. Retrouver les coordonnées des établissements qui proposent de l’accueil l’hébergement temporaire sur https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/annuaire-ehpad-et-comparateur-de-prix-et-restes-a-charge

L'accueil familial

C'est une solution d’hébergement temporaire ou permanente dans un cadre familia pour la personne que vous accompagnez.L'accueillant familial doit obligatoirement bénéficier d'un agrément accordé par le Président du Conseil départemental.
Plus d’information sur l’accueil familial sur lenord.fr

De quelles prises en charge puis-je bénéficier ?

Les solutions de répit font l'objet d’une prise en charge financière par le Département, décidée par délibération.

Cette prise en charge ne couvre généralement pas l’intégralité du montant de la prestation. Elle est calculée sur la base de votre plan d’aide et de votre taux de participation. La structure peut vous facturer un reste à charge en plus de votre éventuel ticket modérateur.

Prise en charge à domicile
Offre de service de répit Participation financière du Département
Intervention supplémentaire à domicile
  • 22 € de l'heure en mode prestataire
  • 14,73 € de l'heure en mandataire
  • 12,10 € de l'heure en emploi direct
Garde itinérante 10,50 € de l'heure en mode prestataire
Relayage à domicile En attente des modalités de mise en œuvre
Prise en charge à l'extérieur
Où ? Accueil temporaire Accueil de jour
Établissement 31 € par jour pour les frais d'hébergement, plus la prise en compte du tarif dépendance de l'établissement 41 € par jour, soit 20,50 € la demi-journée
Famille d'accueil 47 € par jour 35 € par jour

Auprès de qui m'informer ?

  • Les Plateformes d'accompagnement et de répit. Ces plateformes s’adressent aux aidants de personnes atteintes d’une maladie neuro-évolutive ou âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie. Elles vous informent et vous accompagnent afin de prévenir les risques d’épuisement, de stress, d'anxiété et de faciliter le maintien à domicile de votre proche.
  • Les relais autonomie. Ces points d’accueil de proximité s’adressent aux personnes de plus de 60 ans et aux personnes en situation de handicap (enfants et adultes) ainsi qu’à leurs proches ou aidants.
  • La plateforme téléphonique Nord Autonomie : +33 (0)3 59 73 73 73.
  • Auprès de l’évaluateur médico-social, qui viendra à domicile évaluer les besoins de votre proche et de vous-même dans le cadre de l’APA
  • Les Pôles autonomie des Directions Territoriales de Prévention et d'Action Sociale (DTPAS). Ces Services vous informent notamment sur les solutions d'accueil familial. En savoir plus sur https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/solutions-pour-les-aidants/trouver-du-soutien

Passer la carte

Revenir avant la carte

Liste des coordonnées des DTPAS sur info.lenord.fr